Charges de la Déesse et du Dieu Sombres

Publié le 26 Mai 2015

Charges de la Déesse et du Dieu Sombres

(Généralement prononcée lors des Rites de la nouvelle Lune) La nuit est le manteau de la Déesse Sombre de la Transformation; la Sagesse et la Prophétie sont ses présents. On la connaît comme Kali, Cerridwen, Lilith, Hécate, Perséphone, Arianhod, Tiamat, la Morrigan, ou simplement la Vieille; la Dame Sombre est infinie… Ecoutez les paroles de la Déesse Sombre : Entends-moi, enfant, et sache qui je suis. Je suis à côté de toi depuis le jour où tu es né, et je serai à côté de toi à l’extinction finale de la lumière. Je suis la passionnée, la sauvage, qui inspire au poète le rêve du futur. Je suis Celle qui rappelle tout au Chaudron, qui garantit à ses enfants le repos et la paix dans ses bras. Je suis la Matrice, le lieu d’où jaillit toute vie. Je suis la Magicienne sauvage, la sorcière qui ne peut être soumise, la Tisseuse de la danse, la Maîtresse du Temps, Celle qui enseigne les Mystères et qui garde les secrets. Je coupe les fils d’argent, je tranche les gorges des cruels et bois le sang des pleutres, je nourris mes corbeaux de leurs charognes. N’aie pas peur face à moi, enfant, car je suis ta Protectrice, Celle vers laquelle tu peux te tourner pour la paix. La peur est débilitante, rejette-la, et tu connaîtras la paix, la force, le courage et la beauté dans la nuit. Je suis la furie qui déchire le coeur injuste, le maelstrom qui détruit les mauvais et les pervers. Je suis la forge brillante qui trempe l’acier de la Bête Intérieure, qui change la discorde et la fausseté en une source de grand pouvoir. Ouvre-toi à l’étreinte de la Dame vêtue de nuit, et affronte les démons de ton esprit. Je suis le creuset qui forme tout; le royaume où toutes les parties sont réunies, où le Tout devient Un. Je suis le velours du ciel de minuit, les brumes ondoyantes de la vallée éclairée de lune; je suis la Maîtresse de la nuit d’hiver, Celle qui est enveloppée de Mystère et de Magie. Je suis l’épée étincelante qui te protège, la promesse de violence qui fait cesser le combat. Je suis le linceul, la chrysalide où tous doivent affronter et vaincre leurs craintes, l’endroit d’où ils pourront rejaillir. Cherche-moi aux croisements et tu seras transformé, car une fois que tu auras vu le visage de la Mort, il n’y a pas de retour vers ce que tu as été, juste une marche en avant vers ton devenir. Je suis le feu purificateur qui consume les liens de l’ignorance, le Chaudron où les eaux sont profondes et sombres, Celle où tous les contraires apprennent la vérité et la tolérance. Je suis la guérisseuse, la guerrière qui répare tous les torts. Je rends les faibles forts, je rends les arrogants humbles. Je relève les opprimés par le pouvoir qu’ils ont en eux, celui de l’instinct et du désir sauvage qui vient aux moments de grand besoin. Je suis la Justice tempérée de Sagesse, la Vengeance tempérée de Pitié. Plus important, enfant, je suis toi, je fais partie de toi. Cherche-moi à l’intérieur et à l’extérieur, et tu trouveras la force. Viens à moi, car je ne dois pas être oubliée. La Lumière sans les Ténèbres est aveuglante, tout comme les Ténèbres sans la Lumière avalent tout. Explore l’ombre et trouve-toi, trouve l’équilibre. Prends-moi avec toi, et prends le pouvoir d’être ce que tu souhaites.

Charges de la Déesse et du Dieu Sombres

(variante)

La Charge de la Déesse Sombre

La sagesse et le pouvoir sont les présents de la Déesse Sombre de la Transformation. Elle porte les noms de Kali, Hecate, Cerridwen, Lilith, Persephone, Fata, Morgana, Ereshkigal, Arianhrod, Durga, Inanna, Tiamat, et des millions d’autres noms :

Entends-moi, enfant, et connais-moi pour qui je suis. Je suis am>vec toi depuis que tu es né et je serai avec toi jusqu’à ce que tu me reviennes au crépuscule final. Je suis l’amante passionnée et séductrice qui inspire les rêves des poètes. Je suis celle qui t’appelle au bout de ton voyage. A la fin du jour, mes enfants trouvent le repos entre mes bras. Je suis le ventre d’où sont nées toutes les choses. Je suis la tombe sombrem> et immobile; toutes les choses doivent venir à moi et mourir et renaître dans le Tout. Je suis la Sorcière que l’on ne peut gouverner, la Tisseuse du Temps, celle m>qui enseigne les Mystères. Je coupe les fils qui me ramènent mes enfants. Je tranche la gorge des cruels et je bois le sang des infâmes. Ravale ta peur et viens à moi, et tu découvriras la vraie beauté, la force et le courage. Je suis la furie qui arrache la chair de l’injustice. Je suis la forge brûlante qui transforme tes démons intérieurs en outils de pouvoir. Ouvre-toi à mon étreinte et dépasse-toi. Je suis l’épée étincelante qui te protègem> du mal. Je suis le creuset dans lequel tous les aspects de ton être se fondent en un arc-en-ciel d’union. Je suis le velours sombre de la nuit, les volm>utes brumeuses de minuit, enveloppée de mystère. Je suis la chrysalide dans laquelle tu affrontes ce qui te terrifie et de laquelle tu émerges, vibrant et renouvelé. Cherche-moi aux carrefours et tu seras transformé, car une fois que tu as vu mon visage, il n’y a pas de retour. Je suis le feu qui dévm>ore les entraves. Je suis le chaudron dans lequel les contraires se rencontrent. Je suis la toile qui connecte toutes les choses. Je suis la Guérissm>euse de toutes les blessures, la Guerrière qui redresse tous les torts. Je rends les faibles form>ts. Je rends les arrogants humbles. Je libère les opprimés et j’affranchis les esclaves. Je suis la Justice tempérée de Pitié. Plus important encore,m> enfant, je suis toi. Je suis une partie de toi, et je suis en toi. Cherche-moi à l’intérieur et à l’extérieur, et tu seras fort. Connais-moi. m>Aventure-toi dans la nuit afin de t’éveiller à l’équilibre, à l’illumination et à la plénitude. Prends mon amour avec toi partout et trouve le pouvoir en toi d’être ce que tu souhaites être.

Source : http://katnightwind.over-blog.fr/article-25757086.html

Charges de la Déesse et du Dieu Sombres

Le Dieu Sombre

 

Le Seigneur Cerf, le Dieu Cornu de la Chasse, le Seigneur de la Forêt. Le Dieu Sombre est représenté par le soleil faiblissant à Samhain. Il approche la fin de son cycle de vie et il est représenté comme protecteur et guerrier. Il est aussi la Mort, la fin de la Vie.

 


La Charge du Dieu Sombre


Je suis le feu dans ton cœur, le désir de ton âme.
Je suis le chasseur de la connaissance et le chercheur de la Quête.
Je suis celui que l’on appelle la Mort, et je me tiens dans l’ombre de la Lumière.
Entends mon appel, viens à moi et apprends les secrets de la mort et de la paix.
Je suis le blé à la moisson et le fruit sur l’arbre.
Je suis celui qui te mène à la maison.
Le fouet et la flamme, la lame et le sang, ce sont les cadeaux que je t’offre.
Fais appel à moi dans la forêt sauvage et cherche-moi dans les ténèbres lumineuses.
Je te parle dans ta quête, moi qu’on a nommé Pan, Herne, Osiris et Hades.
Viens danser et chanter, viens aimer et sourire, car ce sont mes célébrations.
Vous êtes mes enfants et je suis votre père.
Sur les ailes de la nuit, c’est moi qui vous couche
aux pieds de la Mère pour vous faire renaître et revenir.
Toi qui penses me connaître, sache que je suis le vent sauvage,
la furie de la tempête et la passion de ton âme.
Cherche-moi avec courage, de crainte d’être balayé dans ta quête.
Cherche avec fierté et humilité, mais aussi avec amour et force,
car telle est ma voie et je n’aime ni les faibles ni les craintifs.
Entends mon appel dans les longues nuits d’hiver,
et nous nous tiendrons debout pour garder la Terre qui dort.

 

 

Source : http://katnightwind.over-blog.fr/article-25757086.html

Charges de la Déesse et du Dieu Sombres

 

 

 

Articles associés :

Rédigé par Gabryann Myrddin

Publié dans #Hymnes et Prières, #Paganisme et Wicca

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Abdallah 09/02/2016 18:25

vraiment ce tres bon