Les Sabbats : Calendrier Astronomique

Publié le 21 Mai 2016

Les Sabbats : Calendrier Astronomique

     Les Sabbats sont un ensemble de huit fêtes, issues de l'ancien calendrier, qui rythme aujourd'hui les années de nombreux païens et wiccans.

     Or un problème majeur subsiste : comment cet ancien calendrier (pré-chrétien, donc antérieur à 2000 ans) a-t-il été transposé dans notre calendrier moderne ? Comment se rapprocher au mieux des dates utilisées par nos anciens ancêtres ?

     La réponse est dans les astres. Car toute civilisation antique au travers du monde était attentif au cycles du Soleil et de la Lune.

 

" Les fêtes celtiques principales sont des fêtes soli-lunaires, c’est à dire qu’elles tiennent compte du Soleil et de la Lune. Il peut y avoir une variation d’environ deux semaines dans les dates par rapport au calendrier grégorien." (Wikipedia)

 

     En effet, notre calendrier actuel est très récent (XVIème siècle pour le calendrier grégorien que nous utilisons aujourd'hui), et celui dont il fut inspiré aussi (46 av. J.C. pour le calendrier julien).

     Sans calendriers tel que le nôtre, les anciens utilisaient autrefois les planètes et les étoiles pour se repérer dans une année. Ainsi les Solstices et les Equinoxes marquaient les quatre Sabbats Mineurs (solaires), et les Pleines Lunes intermédiaire indiquaient les Sabbats Majeurs (lunaires).

Les Sabbats : Calendrier Astronomique

Les Sabbats Mineurs : Les Cycles du Soleil, Culte du Dieu.

 

     On appelle "Sabbats Mineurs" les célébrations axées sur les Sostices (communément Yule pour le Solstice d'Hiver, Litha pour le Solstice d'Eté) et les Equinoxes (Ostara pour l'Equinoxe de Printemps, Mabon pour l'Equinoxe d'Automne). Pour information, les Equinoxes sont ces moments où le jour et la nuit sont d'égale durée, alors que le Solctice d'Eté marque le jour le plus long et le Solstice d'Hiver la nuit la plus longue de l'année.

     Ce sont des faits astronomiques mesurables qui ont depuis toujours rythmé les ans, et nombre de sites antiques sont alignés sur ces phénomènes. Les solstices et les équinoxes frappent en décembre, mars, juin et septembre, à une date variant du 20 au 22 selon les année.

 

     Et pourtant, déjà pour ce simple fait, nombre de praticiens s'insurgent de cette variable parce que "dans les livre" la date de ces Sabbat est fixée au 21. Sauf qu'il n'est pas nouveau que notre calendrier moderne n'est pas toujours très fidèle au calendrier astronomique, qui lui est bien plus exact quant à ces choses là...

Les Sabbats : Calendrier Astronomique

Les Sabbats Majeurs : les Cycles de la Lune, Culte de la Déesse

 

     Car oui... Si l'on accepte que quatre des huit Sabbats de l'année s'accordent aux cycles du soleil, qu'en est-il des quatre autres ? De nombreux écrits traitent de ces Sabbats plus anciens encore, célébrés lors de certaines Lunes. Samhain, Imbolc, Beltaine et Lughnassad ont pourtant aujourd'hui eux aussi droit à une date fixe dans notre calendrier moderne, comme c'est bien écrit "dans les livres"...

     A savoir que les dates choisies calquent les fêtes païennes sur le calendrier chrétien, ce qui n'est un secret pour personne de nos jours. Samhain, par exemple, tombe aujourd'hui la nuit du 31 octobre au 1er novembre correspond à la nuit de la Toussaint, instaurée par le calendrier chrétiens (la date définitive aurait été choisie en 835 par le Pape Grégoire IV). 

 

" Les moines irlandais qui ont mis par écrit les coutumes celtiques, à partir du VIIIe siècle, ont fixé le jour de Samain au 1er novembre du calendrier chrétien. La fête elle-même dure en fait une semaine pleine : trois jours avant la pleine lune de novembre, le jour de la pleine lune lui-même, puis trois jours après. " (Wikipedia)

 

     Les dates utilisées aujourd'hui pour les Sabbats Majeurs (Lunaires) ont avant tout été choisies par la tradition wiccane afin de simplifier le calendrier des fêtes païennes.

 

     Pourtant, la logique ne voudrait-elle pas pourtant qu'on célèbre un Sabbat dit "Lunaire" au moment où la Lune est à son apogée, donc Pleine. Si oui, quelle Pleine Lune choisir alors ?

     Le premier réflexe est de se pencher sur la Pleine Lune la plus proche du Sabbat choisi, ou encore de la Pleine Lune du mois correspondant au Sabbat, celle d'avant ou d'après la date chrétienne. Mais comment faisaient les anciens pour choisir ces dates fixes ?

Les Sabbats : Calendrier Astronomique

Le Calendrier Astronomique

 

     Avant que les mois soient établis tels que nous connaissons, les signes astrologiques marquaient le temps. Aujourd'hui encore, on peut remarquer ces périodes où l'on fêtes les anniversaires des personnes nées, par exemple, sous le signe du poisson (généralement du 20 février au 20 mars), puis bélier (du 21 mars au 20 avril), etc. Et ceci tout au long de l'année, signe par signe. On dit dans ces cas là que le Soleil (l'astre) poursuit sa course dans le signe en question.

     Aussi, comme nous le savons, chaque signe astrologique est sensé correspondre à un caractère. A vrai dire, chacun correspond à une symbolique complexe qui lui est propre. Et, par analogie, il est possible de déterminer quel signe le plus proche de la date d'un Sabbat est celui qui lui est associé, et ainsi pourvoir confirmer quelle Lune choisir dans le calendrier, en fonction de la période du signe approprié.

 

- Pensons à Beltane. Sabbat fort en érotisme, symbolisant l'union physique de la Déesse et du Dieu, donnant autrefois lieu à des nuits sensuelles où nourritures et boissons abondaient... L'une des Lunes les plus proches est celle qui tombe dans le signe du Taureau.
Le Taureau, signe par excellence des épicuriens, exprime toutes les valeurs de matérialité, de sexualité et de plaisirs dans son sens le plus large. Ce qui correspond plus que bien avec cet sabbat, vous en conviendrez...
C'est aussi la Lune du Wesak, anniversaire de la naissance du Bouddha, insistant encore sur l'importance symbolique de cette Lune.

 

- Regardons en face sur la roue de l'année pour vérifier cette idée. Nous tombons alors sur le Sabbat de Samhain (fête en hommage aux défunts), et le signe opposé au Taureau dans le zodiaque est le Scorpion. Le Scorpion est justement le signe associé de tout temps aux notions de mort/renaissance, aux phases de transformations et autres passages de seuils. Il semble que là encore cela concorde !
De plus, notons que la nouvelle Lune du Scorpion est célébrée en Inde comme la fête de Diwali, la fête des lanternes, symbolique commune avec la fête de Samhain.

 

- Revenons en arrière et penchons nous sur Lughnassad, fête à la gloire du Dieu Soleil. N'est-ce pas intéressant de constater que selon cette théorie astrologique, la Lune qui serait associé à se Sabbat tombe dans le signe du Lion, signe solaire par excellence ?

 

- Enfin Imbolc, Sabbat du retour de la vie et de la renaissance tombe en période du Verseau, signe des nouveaux élans et de la régénération.

 

Des coïncidences plutôt fortes...

 

     Et si finalement, avec ce nouveau regard nous étions capable d'établir un véritable calendrier des fêtes annuelles, tel que les anciens le concevaient ? Soit :

 

- Samhain : Pleine (ou nouvelle) Lune du Scorpion (celle entre le 23 octobre et le 22 novembre)
- Yule : au Soltice d'Hiver (entre le 20 et le 22 décembre)
- Imbolc : Pleine Lune (ou premier quartier) du Verseau (celle entre le 20 janvier et le 19 février)
- Ostara : Equinoxe de Printemps (entre le 20 et le 22 mars)
- Beltane : Pleine Lune du Taureau (celle entre le 20 mai et le 21 avril)
- Litha : Soltice d'Eté (entre le 20 et le 22 juin)
- Lughnassad : Pleine Lune (ou dernier quartier) du Lion (celle entre le 22 juillet et le 22 aout)
- Mabon : Equinoxe d'Automne (entre le 20 et le 22 septembre)

Les Sabbats : Calendrier Astronomique

Plusieurs jours de célébration

 

     Car oui, autrefois les grandes célébrations duraient rarement une seule nuit, mais s'étendaient plutôt de plusieurs jours à une lunaison entière, voire tout un mois. Il est communément accordé aujourd'hui qu'une période de trois jours avant puis de trois jours après la date précise conviennent.

 

     Ainsi, certains préfèreront célébrer à l'instant précis, en étudiant les éphémérides pour connaître jusqu'à l'heure exacte de l'apogée de l'astre dans son cycle ; d'autres se diront qu'ils feront au mieux dans une fourchette de quelques jours avant ou après ; certains officieront quotidiennement durant tout une semaine...

 

 

En conclusion

 

     L'idée n'est nullement ici de révolutionner le calendrier wiccan établit, car il garde un évident aspect pratique. En revanche, quel que soit le système auquel on choisit d'adhérer, il reste bon de savoir ce qui se cache derrière, et d'avoir un maximum de connaissances sur le "pourquoi" de ce que l'on pratique et ce en quoi l'on croit.

 

     Puis encore une fois, n'oubliez pas que tout est aussi une question de ressenti personnel, car notre horloge intérieure est très sensible à ce qui se passe dans les astres. Et bien souvent, nos intuitions nous font coincider avec des choses importantes qui se passent dans le ciel, sans même que nous en ayons conscience.

 

     Ne vous bormez donc pas bêtement à ce qui est dit "dans les livres", ni même à ce que je raconte sur ce blog ! Faites-vous votre opinion, ouvrez-vous à votre voix intérieure puis faites vos recherches. Ce que je propose ici n'est qu'un point de vie différent parmi tant d'autres, à vous de prendre comme de laisser ce qui vous arrange !

Les Sabbats : Calendrier Astronomique

 

 

     Retrouvez les traditions, rites et prières associés à chaque Sabbat :

Rédigé par Gabryann Myrddin

Publié dans #Paganisme et Wicca, #Divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pygrre35 11/09/2020 13:40

#artjullou #lezËÄÜx #vanknut passé présent futur Ö géométrie lucifer cabine46 Ö solstice litha Yule ur le soleil couchant de notre étude Ö bois paÏen parle la langue des oiseaux du bruit de la mer de #cernÜnnos Ä #gargÄntua Ö gué du thar d'ÜBÜ roi du bosquet paÏen Ö #mËrdrË pentagramme ö bocage

Lunesoleil 30/10/2017 21:42

Merci pour l'article , donc si j'ai bien compris pour vous Samhain serait le jour de la Pleine lune du 4 novembre ?, merci