Yggdrasill, l'Arbre de Vie nordique

Publié le 24 Février 2017

Yggdrasill, l'Arbre de Vie nordique

 

Yggdrasill
L’Arbre de Vie nordique

 

     Si l’Arbre de Vie kabbalistique est célèbre dans l’ésotérisme, l’Arbre de Vie nordique (Yggdrasill) ne manque pas d’intérêt. Trait d’union fascinant entre l’occultisme classique et les traditions païennes, voyons ensemble sa construction et ses symbolismes.

     Je préviens aussi que cet article pourra peut-être paraître fantaisiste à certains quant à ses références, mais qu’il reste tout aussi sérieux et documenté que le reste de ce blog.


*
 

     Si dans la Kabbale le monde des hommes (Malkuth) est situé tout en bas de l’Arbre, chez les nordiques (Midgard) il est placé en plein centre. Loin d’une notion nombriliste, cette position permet plutôt de symboliser que les hommes sont au croisement des mondes.

 

Yggdrasill, l'Arbre de Vie nordique

     Il existe de nombreuses représentations quant aux emplacements des autres mondes, mais de nombreux érudits et passionnés se rejoignent dans une même version : celle d’Edred Thorson (image ci-dessus). Si la Magie vous est un peu familière, vous en saisirez sa logique assez rapidement…

 

     Tout d’abord, Midgard (le monde des hommes, soit la Terre, ou le plan vibratoire de la matière) se trouve entouré de quatre mondes liés aux éléments :

  • A l’Est : Jötunhein, le monde des Géants ;
  • Au Sud : Muspellheim, le monde et Dieux du Feu ;
  • A l’Ouest : Vanaheim, le monde et Dieux aquatiques ;
  • Au Nord : Niflheim, le monde de la Glace.

 

     Au-dessus de Midgard se trouve un monde de Lumière : Ljossalfheim (parfois appelé Alfheim). Il est habité non pas par des Anges (qui sont une notion d’origine juive) mais des elfes lumineux : les Alfes. En grossissant le trait, on peut les imaginer un peu comme le peuple de Galadriel dans le Seigneur des Anneaux, des sortes d’elfes au rayonnement lumineux, équivalent des Anges hébraïques.

     Au-dessous du monde des hommes se place un monde d’Ombre : Svartalfheim (ou parfois Nidavelir). Il est peuplé d’elfes sombres, ou de Nains selon les versions. Ce monde s’apparente au bas astral, ou encore à ce qu’on peut aussi appeler les Démons dans la culture hébraïque. Leur représentation n’est pas ici celle de bêtes à corne et à pieds de bouc (diabolisation chrétienne des faunes et des satyres grecs) mais plus proche de la race des Orques, pour rester dans l’imagerie du Seigneur des Anneaux.

 

N.B. : Il est officiellement reconnu que J. R. R. Tolkien (l’auteur du Seigneur des Anneaux) s’est largement inspiré de différentes mythologies, dont nordiques, pour ses récits.

Ce à quoi pourraient ressembler une elfe lumineuse et un elfe sombre (S. D. A.)Ce à quoi pourraient ressembler une elfe lumineuse et un elfe sombre (S. D. A.)

Ce à quoi pourraient ressembler une elfe lumineuse et un elfe sombre (S. D. A.)

 

     Au sommet de cet arbre, à la verticale du monde de Lumière, se trouve le monde des Dieux : Asgard. Ici se trouve la plus haute hiérarchie gouvernée par Odin (Dieu-Père suprême), et les âmes des braves morts au combat (hommes et femmes, car il existait autant de guerrières que de guerriers).

     Au plus bas de l’arbre se tient Helheim, royaume de la Déesse Hel et de la mort, où sont condamnées les âmes non dignes d’Asgard.

Déesses et Dieux du panthéon nordique (Odin tenant sa lance, Hel au visage à moitié squelette)

Déesses et Dieux du panthéon nordique (Odin tenant sa lance, Hel au visage à moitié squelette)

     Je me permets une petite parenthèse quant à la notion de "mort au combat". Si autrefois les peuples nordiques ne craignaient la mort sur les champs de bataille, c’était effectivement pour assoir leur place à la table des Dieux en Asgard.
     Aujourd’hui, nous pouvons reporter cette "caste" de combattants à ce que l’on appelle les Guerrier de Lumière, soit celles et ceux qui œuvrent pour (et par) le bien en ce monde.

     Dans cet Arbre nordique, la notion de réincarnation semble absente et les âmes des défunts partent pour Asgard ou Hellheim (équivalent de la notion de Paradis et d’Enfer chrétien), selon les choix de vie de la personne. Néanmoins les âmes peuvent parfois glisser d’un monde à l’autre (en utilisant par exemple le Bifrost, un pont arc-en-ciel).

Yggdrasill, l'Arbre de Vie nordique

 

     Ces notions rappelleront à certains le film Thor, où le personnage explique brièvement la construction de l’Univers selon l’Arbre-Monde. Ce passage d’un film pourtant fantastique réfère effectivement avec sérieux à la mythologie nordique.
     On retrouve aussi dans ce film différentes notions traditionnelles concernant les différents mondes, les Dieux et autres. A prendre néanmoins avec des pincettes, bien entendu, puisque nous restons là dans la fiction… Mais ça reste une illustration intéressante.

 

     Bien que tirée d’une fiction (le film "Thor"), cette vidéo (en V.O. , désolé) montre le héro éponyme expliquant  la structure d’Yggdrasill, à partir de 1.22min :

 

Que faire de ces notions sur l’Arbre-Monde ?

 

     Tout est possible…

     Certains occultistes celtisant ou inspirés par les cultures nordiques (qui connaissent un véritable renouveau grâce à des séries telles que Vikings) se servent d’Yggdrasill pour remplacer l’Arbre de Vie Kabbalistique. Dans ce cas, les runes remplacent souvent les lettres hébraïques (article sur les runes en lien plus bas). Aussi, ceux habitués à écrire leurs propres rituels seront à même d’adapter certains aux valeurs nordiques.

     Les personnes pour qui le principe d’Anges ailés et de Démons cornus (issues de la tradition hébraïque) ne leur parent pas, Yggdrasill peut être un support intéressant. Cela pourra en surprendre certains, mais nombre de personnes se représentent plus facilement les entités du bien comme des elfes lumineux et celles du mal comme des orques, exactement de la même manière qu'en Asie il est plus facile de croire aux Dragons qu'aux Archanges. 

     Dans le travail énergétique, les représentations de ces différents mondes et leur peuple peut être plus éloquent pour certains que ce qui est traditionnellement admis, particulièrement pour les êtres de Lumières et les créatures du bas astral.


*
 

     A noter que l’Arbre de Vie Kabbalistique se concentre uniquement sur les plans supérieurs, alors que l’Arbre-Monde Nordique parle tant du haut que du bas. Pour le faire, la Kabbale parle de l’Arbre de la Mort (Qliphoth) qui est le reflet inversé de l’Arbre de Vie (Séphiroth), et dont Malkuth (la Terre, soit Midgard) devient le point de pivot entre les deux.

     Yggdrasil pourrait donc apparaître comme étant une simplification de l’Arbre de la Vie et de l’Arbre de la Mort kabbalistique. Midgard correspondrait alors à Malhuth et Asgard à Kether (je vous laisse libre d’associer les autres correspondances selon vos connaissances et ressentis).

 

Yggdrasill, l'Arbre de Vie nordique

 

L'Arbre Monde et les Chakras ?

 

     Et pourquoi pas… Nous savons aujourd'hui, bien que le terme "Chakra" vienne du sanskrit, que ce principe de centres énergétiques distribués sur notre corps est commun à de nombreuses cultures de tout âges (indien, chinois, tibétain, occidental, inca, cherokee...). Les kabbalistes ont eux aussi adapté leur Arbre de Vie en centre énergétiques semblables aux chakras. Il semble donc parfaitement acceptable de proposer une version vikings.

 

     Comme il n'existe aucun texte de référence à ce sujet, chacun est libre d’effectuer ses propres analogies selon son ressenti personnel. La version d'Yggdrasill de Edred Thorson (en haut de cet article), ou celle en toute fin de cet article, semblent particulièrement adaptées à ce parallèle. Asgard peut devenir le chakra coronal, Helheim le chakra racine, Midgard le chakra du coeur, Alfheim pour le troisième oeil et Svartalfheim pour le chakra sacré. Il faudrait alors convenir parmi les 4 autres royaumes pourrait incarner le chakra de la gorge et le chakra solaire, ainsi que quoi faire des deux mondes restant (chakras des mains par exemple).

     Dans l'adaptation kabbalistique de l'Arbre des Séphiroth, Kéther (son sommet) se trouve au niveau du chakra couronne, mais Malkuth (ses racines) se trouve sous les pieds. Nous pouvons donc aussi imaginer Asgard toujours au coronal, mais Helheim sous les pieds, Midgard toujours au coeur/plexus, Alfheim au niveau de la gorge et Svartalfheim au niveau des organes sexuels (un peu comme lors de l’activation du "Pilier du Milieu" kabbalistique). Les quatre mondes restants (liés aux quatre éléments) peuvent alors être disposés selon vos inspirations, sur le corps ou autour de celui-ci (en fonction des points cardinaux par exemple, ou autre).

 

     Comme je le disais, il n'existe à ma connaissance aucune notion de référence sur ce sujet. C'est une toile vierge que chacun peut colorer à sa guise.

 

 

*
 

     Cet article n’a rien d’une thèse et propose simplement d’ouvrir quelques horizons, à titre indicatif. Libre à chacun de s’en approprier les notions et d’en tirer ce qui l’inspire !

 

Par Gabryann Aedán-Myrddin

 

 

Articles associés :

Yggdrasill, l'Arbre de Vie nordique

Rédigé par Gabryann Myrddin

Publié dans #Paganisme et Wicca, #Théurgie et Angéologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

нар хиртэлт 29/11/2019 07:43

Merci!