La Maîtrise des Pensées, selon Franz Bardon

Publié le 19 Septembre 2018

     Extrait du livre "Le Chemin de la Véritable Initiation Magique" de Franz Bardon, Cours en Dix Degrés, Théorie et Pratique. Il s'agit là du premier point du premier degré visant la clarification des pensées.

     Cet apprentissage progressif peut être utile pour la méditation, les soins énergétiques (magnétisme, reiki...), la magie ou autre, afin d'éviter les pensées parasites et intensifier la concentration.

La Maîtrise des Pensées, selon Franz Bardon

 

"

FORMATION MAGIQUE DU CORPS MENTAL (I)
Contrôle, discipline et maîtrise des pensées

 

I - La paix mentale.

     Asseyez-vous confortablement sur une chaise ou étendez-vous sur un divan. Décontractez-vous totalement, fermez les yeux et observez pendant cinq minutes le cours de vos pensées tout en essayant de retenir ces dernières. Au début, vous remarquerez que les pensées qui se précipitent sur vous ont trait aux situations et aux affaires de la vie quotidienne, à l'activité professionnelle, aux soucis etc...

     Soyez, envers vos pensées, comme un observateur silencieux , entièrement détaché et indépendant d'elles. Suivant l'état d'esprit et la situation où vous vous trouvez à cet instant, cet exercice vous paraîtra plus ou moins difficile. Il s'agit donc de ne pas perdre le fil de ses pensées, de ne pas s'oublier, mais de le suivre attentivement.

     Gardez-vous de vous endormir pensant cet exercice. Si vous vous sentez fatigué, il vaut mieux que vous interrompiez immédiatement l'exercice et que vous le repreniez ultérieurement, à un moment où vous pourrez prendre la résolution de ne pas succomber à la fatigue. Les Hindous, par exemple, pour ne pas perdre un temps précieux, s'aspergent le visage d'eau froide ou se frottent la tête et la partie supérieure du corps pour rester éveillés. Vous pouvez aussi faire auparavant quelques respirations profondes qui ôtent ou empêchent la fatigue. Avec le temps, l'élève recourra de lui-même à de tels adjuvants.

     Ces exercices de contrôle des pensées se font le matin et le soir. Chaque jour, on peut prolonger l'exercice d'une minute de sorte qu'on puisse, au bout d'une semaine, suivre et contrôler au moins pendant dix minutes le fil de ses pensées, sans faire le moindre écart. Ce laps de temps convient à l'homme moyen mais celui qui est plus exigeant pourra le prolonger selon ses capacités. Quoi qu'il en soit, que l'on avance consciencieusement car il est inutile de se hâter. Cette formation doit s'adapter à chaque individu. Par conséquent, en aucun cas il ne faut passer à l'exercice suivant avant que le précédent n'ait été parfaitement maîtrisé.

     L'élève attentif remarquera comment au début les pensées l'assaillent, comment elles traversent avec précipitation son mental; il lui sera donc difficile de se les rappeler tellement elles sont nombreuses et diverses. D'un exercice à l'autre, il constatera, cependant, qu'elles apparaissent de façon moins chaotiques et que peu à peu elles se modèlent jusqu'à ce qu'à la fin quelques-unes seulement émergent à la conscience en donnant l'impression de venir de loin.

     Ces exercices de contrôle des pensées sont à faire avec la plus grande attention car ils sont extrêmement importants pour la formation magique. Chacun en reconnaîtra plus tard par soi-même le bien fondé. Lorsque cet exercice est suffisamment pratiqué et qu'une maîtrise réelle a été acquise, la prochaine étape peut alors être abordée.

 

II - La discipline des pensées.

     Nous avons appris à calmer nos pensées. Le présent exercice consiste à ne pas laisser pénétrer dans notre mental des pensées qui nous importunent sans cesse. Nous devons, par exemple, pouvoir nous détacher de notre activité et de nos soucis personnels dès lors que nous réintégrons notre vie privée et familiale. Toutes les pensées qui ne concernent donc pas notre vie privée doivent être éliminées et nous devons pouvoir devenir immédiatement une autre personne. A l'inverse, lorsque nous exerçons notre métier, nous devons consacrer à ce dernier la totalité des pensées et ne pas permettre à celles-ci de rôder ailleurs, à la maison, par exemple, ou dans quelque domaine lié à notre vie privée.

     Cet exercice doit être poursuivi jusqu'à ce que son but soit devenu une habitude. Que l'on s'accoutume surtout à ceci : accomplir, en pleine conscience, tout ce que l'on fait, dans le domaine professionnel comme dans la vie privée et qu'il s'agisse de choses importantes ou de bagatelles. On doit s'exercer ainsi, toute sa vie durant, car cette pratique aiguise l'esprit, fortifie la conscience et la mémoire.

     Dès que l'on fait aisément cet exercice on peut alors passer au suivant.

 

III - Rétention d'une pensée et exclusion des autres.

     Cet exercice consiste à retenir une seule pensée ou une seule idée pendant un laps de temps donné et à rejeter fermement les autres pensées qui l'accompagnent avec violence.

     Choisissez à cet effet, une idée et formez l'image mentale qui lui correspond. Retenez cette visualisation de toutes vos forces. Toutes les autres pensées qui n'ont rien à faire avec elle, écartez-les énergiquement. Au début, vous ne réussirez à tenir que pendant quelques minutes. Vous devez arriver à garder et à suivre avec facilité une seule pensée au moins pendant dix minutes.

     Une fois ce résultat obtenu, vous êtes prêt pour aborder l'exercice suivant.

 

IV - Le vide mental.

     Nous allons apprendre, grâce à cet exercice, à produire le vide mental.

     Étendez-vous confortablement sur un sofa, un lit ou asseyez-vous dans un fauteuil et décontractez-vous bien. Fermez les yeux. Toute pensée qui se précipite sur vous, rejetez-la énergiquement. Rien ne doit se présenter à votre esprit, seul le vide absolu doit régner. Vous maintiendrez cet état de vacuité sans dévier et sans vouloir vous laisser aller. Au début, vous ne parviendrez à faire le vide que quelques secondes. Le but de cette pratique sera atteint lorsque vous pourrez demeurer dix minutes dans cet état, sans vous laisser aller ou même vous endormir.

 

V - Le journal magique. L'autocritique. La programmation des pensées hebdomadaires.

     Notez, en conséquence, soigneusement dans votre journal magique, vos succès, vos échecs ainsi que la durée de chaque exercice. [...] Ce journal est utile pour contrôler vous-même vos progrès. En conséquence, plus vous octroyez d'attention et de minutie à ce procédé, plus aisés et fructueux seront les prochains exercices.

     Établissez un plan de travail exact pour le jour suivant ou la prochaine semaine et surtout, adonnez-vous à l'auto-critique.

 

 

 

La Maîtrise des Pensées, selon Franz Bardon

 

 

Article suggéré :

Rédigé par Aedán Myrddin

Publié dans #Divers, #Energies et Psychisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article