L'Astrologie Sidérale réelle

Publié le 15 Décembre 2018

L'Astrologie Sidérale réelle

 

     Si aujourd’hui l’astrologie a généralement tendance à faire sourire, c’est à la base une science millénaire qui fut pratiquée par les plus grandes civilisations de l’Antiquité, et sur tous les continents. Au travers de leurs observation du ciel, les anciens peuples tentaient de comprendre et d’attribuer des correspondances symboliques à chaque constellation et chaque astre, afin que leur association permette de représenter des valeurs précises, tant au sujet d’une personne que d’un événement.

 

     Sa vulgarisation actuelle n’est finalement que très récente dans son histoire, car elle a partout et de tout temps été l’apanage des grands érudits. Assemblage minutieux de mathématiques, d’astronomie et de symbologie, nous sommes bien loin des horoscopes de magazines que nous connaissons aujourd’hui, et qui décrédibilisent souvent ce sujet…

 

 

L'Astrologie Sidérale réelle

 

Le Thème Astral

 

     Nous connaissons tous notre signe astrologique (bien que certains ont parfois des doutes sur le leur en raison de leur date de naissance qui parfois chevauche deux signes, et donne donc un résultat différent d’une source à l’autre).

     Néanmoins, la véritable astrologie n’est pas simplement de connaître son signe en fonction de sa date de naissance. Sa base principale consiste à réaliser ce que l’on appelle un 'Thème Natal' ou 'Thème Astral', c’est-à-dire à représenter le ciel tel qu’il était au moment et à l’endroit précis de la naissance d’une personne (donc basé sur sa date, heure et ville de naissance).

 

     Ainsi les constellations (les signes), se déplacent dans le ciel en fonction des saisons, et les planètes passent dans certaines de ces constellations à un rythme propre à chacune. Mercure, Mars et Vénus se déplacent rapidement dans le zodiaque, alors qu’Uranus, Neptune et Pluton mettent des années voire des décennies à changer de signe.

     Le Soleil quant à lui, se déplace d’environ un signe par mois, ce qui détermine les dates qui déterminent notre signe. L’Ascendant de son côté, représente la ligne d’horizon par rapport à la roue des constellations, ce qui explique pourquoi il nécessite de connaître son heure précise de naissance pour être déterminé.

 

     Au delà du signe (Soleil) et de l'ascendant (horizon), chaque planète représente alors une facette d'un individu. Pour schématiser grossièrement : la Lune va représenter ses émotions, Mercure son intellect et son expression, Vénus ses affections et relations, Mars sa force, Jupiter ses ambitions et sa carrière, etc. 

     Ainsi, si votre Soleil est en Lion (votre signe), mais que Vénus est en Cancer, votre façon d'aimer sera plus celle d'un Cancer que celle d'un Lion ; de même si Mercure est en Poisson, vous communiquerez plus comme un Poisson que comme un Lion ; etc.

     Et c'est cette étude approfondie de chaque planète selon le signe où elle est placée qui permet de cartographier les caractéristiques d'un individu, du moins celles avec lesquelles il est arrivé sur terre à sa naissance. (et je ne parlerai pas  ici des douze Maisons qui se superpose à cette étude, représentant chacune un domaine de la vie, ni les aspects de chaque planètes entre elles, etc.)

 

L'Astrologie Sidérale réelle

 

La Précession des Equinoxes

 

     L’Astrologie que nous connaissons tous est une astrologie dont les calculs ont été définis vers le 2ème siècle après J.-C. (selon les enseignements de Claude Ptolémée), en fonction des observations du ciel à cette épique. En ce temps, l’Equinoxe de Printemps marquait le premier degré de la constellation du Bélier dans le ciel, et cette valeur est restée figée jusqu’à nos jours.

 

     Le problème, c’est qu’en près de 2000 ans, notre ciel a évolué. Particulièrement par rapport au principe de précession des équinoxes, qui évoque le mouvement lent des constellations autour de la terre. Ces constellations se décalent au rythme d’un degré tous les 72 ans (revenant à leur position initiale tous les 26 000 ans). Aussi aujourd’hui, en se basant sur les constellations dans le ciel, le premier jour du Bélier (fixé au 21 mars il y a 1800 ans) serait à présent aux alentours du 17-18 avril. C’est un décalage de près de 25 degrés qui est constaté, et sur des signes qui font 30 degrés, le décalage est important.

 

     Forcément de quoi s’insurger et remettre en question nos certitudes… Car nous avions tous fini par nous habituer à notre signe astrologique classique. Mais le système Sidéral ne balaye pas nécessairement pour autant le système classique, mais peut se superposer comme un complément d’information, apportant de nombreuses modulations.

 

 

L'Astrologie Sidérale réelle

 

Astrologie Sidérale et Astronomique

 

     L’Astrologie Sidérale reprend simplement les douze signes du zodiaque, chacun de 30 degrés (30 x 12 = 360). Le degré zéro débute simplement au cinquième degré du Poisson et non plus au premier du Bélier. Ensuite les signes se suivent avec ce décalage, mais toujours en même nombre et de même taille (30 degrés par signe).

 

     Et c’est là qu’entre un souci du détail qui plaira aux perfectionnistes… Si l’on décide de se fier à ce qui se passe réellement dans le ciel pour établir un thème natal, pourquoi ne pas tenir compte de tous les paramètres. Car les constellations n’ont pas toutes la même taille, et il en existe même une treizième qui n’a pas été comptée pour simplifier les choses.

     Par exemple, au lieu que tous les signes prennent 30 degrés dans le cercle zodiacal, le Cancer prend en réalité 20 degrés alors que la Vierge en utilise 44 (pour citer les deux extrèmes). Et qu’en est-il de ce treizième ciel ignoré par l’astrologie ? Le Serpentaire ou Ophiuchus, se superpose carrément aux 18,5 derniers degrés du Scorpion qu’il remplace presque (le scorpion de compte alors plus que 6,5 degrés environ). Mais l’usage du Serpentaire reste sujet à controverse, et la plupart des astrologues (même sidéraux) préfèrent ne pas l’utiliser. Aussi, libre à chacun de faire ses choix à ce sujet.


 

     Un système ne doit pas forcément en balayer un autre. Beaucoup d'astrologues utilisent différents de ces thèmes pour une étude croisée, chaque système ayant son intérêt, afin d'apporter les nuances de chaque système dans mes interprétations. Ça reste un choix personnel, en fonction du ressenti et des expériences, à chacun de trouver la méthode qui lui convient le mieux.

 

L'Astrologie Sidérale réelle

 

     Les données précises sur l’Astrologie Sidérale Réelle sont quasiment impossibles à résumer, et toutes les sources ne s’accordent pas entre elles… Il faudrait s’y connaître extrêmement bien en Astronomie et Uranologie pour être capable de déterminer les réelles positions des étoiles propres à chaque constellation, sans négliger la latitude des astres (alors que seule leur longitude est utilisée en astrologie actuellement), sans confondre constellation et zone d’influence (qui dépend de la déclinaison des étoiles), etc. Et je vous rassure, si ça vous semble compliqué, ça le reste aussi pour moi.

 

     Néanmoins, il reste possible de transposer les données astronomiques à un ciel natal classique. C’est une méthode certes moins précise que de l’Uranologie, mais qui reste néanmoins plus précise quant aux réalités Astronomique actuelles. Ce sujet n’étant pas mon domaine de prédilection, je n’aurai pas la prétention de vous proposer une méthode. Il existe de nombreux sites et livres sérieux sur le sujet (je vous conseille d’ailleurs particulièrement uranologie.org).

 

     Et afin de satisfaire la curiosité de tous, voici un tableau intéressant (pas le plus précis qui soit, mais toujours une piste intéressante), proposant les dates correspondant aux signes astrologiques selon l’astrologie classique, l’astrologie sidérale, et l’astrologie sidérale réelle.

 

L'Astrologie Sidérale réelle

 

     Même si je sens qu'il risque de m'attirer les foudres des puristes, cet article est sans la moindre prétention. Je tenais juste à partager sur les différents systèmes astrologique, avec mes très modestes connaissances en la matière, sans avancer aucune vérité ni certitude.

     Je rappelle à nouveau que quel que soit le système astrologique que vous choisissez d’utiliser, il ne balaye pas forcément les autres mais peut parfaitement s’y superposer pour y apporter des nuances importantes.

 

Rédigé par Aedán Myrddin

Publié dans #Divers, #Divinations et Voyances, #Théurgie et Angéologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

paul joly 05/08/2019 00:00

Bonjour ! Comment voulez-vous être exacte si nous ne prenons pas le décalage par rapport au temps passé ! l,horoscope d,une personne bélier Tropical du 21 au 20 avril et du Sidéral constellation 19 avril au 13 mai qui est différent , qu,on emploie pas du tout les 13 signes ! Je pense qu,il y aurai un bouleversement total dans pas mal de domaines ! Je n,ose les citer ! Et vous ,vous prévoyez quoi à l,avenir ?